Haitian Star Magazine
Image default
International

Des haïtiens en mauvaise posture en République Dominicaine

Entre le 1er août et le 30 octobre 2022, 60 000 ressortissants haïtiens en situation irrégulière ont été rapatriés de la République Dominicaine, avait annoncé la présidence du pays voisin. Ce qui a poussé le Haut Commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme, Volker Turk, à réagir. Il a appelé à l’arrêt de ces expulsions, compte tenu des crises humanitaires et des droits humains auxquelles le pays fait face. Citant « la violence armée incessante et les violations systématiques des droits de l’homme en Haïti. »

Le président dominicain, Luis Abinader, dans une intervention dans la presse ce jeudi 10 novembre, a qualifié « d’irresponsables » et « d’inacceptables » les propos du Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme. Argumentant que la mise en place des politiques internes des pays en matière de migration, était la responsabilité de leur gouvernement.

« On ne peut pas demander plus à la République Dominicaine, » a fait savoir Luis Abinader qui a soutenu que son pays était le plus affecté économiquement par ces crises que traversent Haïti et qu’aucune nation n’est plus solidaire vis-à-vis des haïtiens que la sienne. Il a aussi déclaré que « la République Dominicaine va non seulement poursuivre les déportations, mais aussi les augmenter. »

Depuis, des images de ressortissants haïtiens arrêtés par les autorités de l’immigration dominicaine sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Ce dimanche, l’armée dominicaine a annoncé avoir mis la main sur 650 ressortissants haïtiens en situation irrégulière, durant les dernières 48 heures, dans la zone de Dajabon.

Ces détenus seront rapatriés en Haïti au plus tôt.


King Berdji Estiverne

Related posts

Roger Federer annonce sa retraite

Redaction

Bad Bunny partage un baiser avec un danseur

Redaction

Le Canada impose de nouvelles sanctions

King Berdji Estiverne