Haitian Star Magazine
Image default
National

Eric Jean-Baptiste, mortellement victime des gangs

Le secrétaire général du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) et ancien candidat à la présidence d’Haïti, Éric Jean Baptiste, est décidé ce vendredi 29 octobre 2022. Il a été tué par balles, dans la soirée, alors qu’il se rendait à son domicile situé à Laboule 12.

L’attaque a eu lieu à quelques mètres de l’immeuble Jane Barbancourt, aujourd’hui Château Ternier. Des hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture dans laquelle se trouvait Éric Jean Baptiste en compagnie de son agent de sécurité. Le garde-du-corps est décédé sur place. Conduit à l’hôpital, l’homme d’affaires n’a pas survécu. Le 1er octobre 2018, il avait déjà échappé à une tentative d’assassinat. Plusieurs projectiles avaient été tirées en direction de sa voiture alors qu’il conduisait ses trois enfants à l’école. Mais cette fois, malheureusement, les gangs ont fini par prendre le dessus. Comme beaucoup d’autres avant lui. La liste des victimes s’allonge.

Propriétaire d’une chaîne d’échoppes de vente de loterie, Éric Jean Baptiste faisait partie de ces hommes d’affaires qui ont compris qu’ils pouvaient aider à construire une société meilleure en y mettant des leurs. À travers la Fondation qui porte son nom, il aidait des écoles et des universités. Mais aussi apportait son aide aux victimes des catastrophes naturelles qui ont frappé le pays.


King Berdji Estiverne

Related posts

Haïti réagit sur le sort des haïtiens en RD

King Berdji Estiverne

En pleine crise, le prix du carburant monte

Redaction

Des funérailles en Haïti pour Mika

King Berdji Estiverne