Haitian Star Magazine
Image default
Actualités

Le gel des avoirs financiers de Romel Bell ordonné par l’Unité de lutte contre la Corruption suite à des accusations de corruption

Le 9 décembre 2022, les États-Unis ont annoncé avoir sanctionné Romel Bell pour des actes présumés de corruption au détriment de l’État haïtien. Selon un communiqué de l’ambassade des États-Unis en Haïti, Bell aurait “abusé de sa position publique en participant à des activités de corruption qui ont porté atteinte à l’intégrité du gouvernement haïtien”.

Le mardi suivant, l’Unité de lutte contre la Corruption (ULCC) a pris des mesures pour bloquer les comptes bancaires et avoirs financiers de Bell, ancien directeur général de l’Administration générale des douanes. Cette décision a été prise en raison de l’incapacité de Bell à prouver les sources de provenance de l’importante croissance de son patrimoine lors de son audition par l’ULCC. Les avoirs de sa femme, Anna Dorvil, et de ses entreprises sont également concernés par ces mesures.

À lire aussi: Le Trésor américain sanctionne Hervé Fourcand et Rony Célestin

L’ULCC a également auditionné l’ancien directeur général de l’Administration générale des douanes lundi 19 décembre, dans le cadre d’une enquête sur des accusations d’enrichissement illicite et de blanchiment des avoirs. Des membres de la commission d’enquête de l’ULCC ont refusé de faire des commentaires supplémentaires sur cette affaire.

Le sénateur haïtien Rony Célestin a également été visé par des sanctions américaines le même jour que Bell, pour les mêmes motifs de corruption présumée. Cette décision intervient dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la corruption.

Related posts

Le pasteur Amel Lafleur interdit d’exercer ses fonctions pour outrage public à la pudeur

Redaction

Affaire Armel Lafleur : interdiction de départ et retrait du droit d’officier en Haïti

Redaction

Bedjine lance son business de cheveux: les fans réagissent aux prix élevés

Redaction
%d bloggers like this: