Haitian Star Magazine
Image default
International

Les États-Unis prolongent le TPS

Le Temporary Protected Status (Statut de Protection Temporaire) est un statut d’immigration temporaire permettant aux haïtiens, entre autres, de rester aux États-Unis et d’y travailler légalement. L’occasion idéale pour chaque ressortissant haïtien de se retrouver loin de ce pays où le chômage, la cherté de la vie et l’insécurité font rage. Bonne nouvelle pour eux : le TPS va être prolongé.

L’agence Reuters, citant l’ambassadeure du Salvador aux États-Unis, Milena Moyorga, a annoncé que les États-Unis vont prolonger le TPS jusqu’au 30 juin 2024. « Dieu merci, je partage avec vous la nouvelle que le Département de la sécurité intérieure (DHS) a notifié l’extension automatique du TPS pour El Salvador et 5 autres pays jusqu’au 30 juin 2024, » a tweeté Milena Moyorga.

Ce qui veut dire que le Temporary Protected Status n’expirera plus le 31 décembre comme prévu. Six pays sont touchées par cette mesure : Haïti, Nicaragua, Salvador, Soudan, Népal et le Hondura. Et 392 000 personnes vont en bénéficier. Dont environ 55 000 ressortissants haïtiens.

Cette mesure survient deux semaines après qu’une quinzaine de sénateurs démocrates, dirigés par Ed Markey, aient adressé une lettre à l’administration Biden. Cette lettre lui demandait de réviser le statut de protection en faveur des migrants haïtiens. La crise humanitaire et la situation sécuritaire d’Haïti ont été citées comme argument. Les sénateurs ont soutenu qu’il n’était pas possible que les Haïtiens qui fuient le pays à cause du chaos qui y règne, vivent au quotidien avec la peur d’y être retournés de force.


King Berdji Estiverne

Related posts

Et de trois pour le président Xi Jinping

King Berdji Estiverne

Un maillot de Michael Jordan vendu à 10,1 millions de dollars

Redaction

Britney Spears fera son retour aux côtés d’Elton John

Redaction