Haitian Star Magazine
Image default
National

Mika fait chanter tout le monde

Ce dimanche 6 novembre a eu lieu, au Centre Culturel Miramar, en Floride, la « Cérémonie de la vie de Mikaben. » Lors de la cérémonie, le public a été divisé en plusieurs groupes. Artistes, familles et amis proches occupaient l’auditorium de la salle principale. Tandis que deux salles adjacentes et la cour préparée à l’occasion ont accueilli les autres participants. Grâce à des écrans géants, ils n’ont rien manqué. La pluie, qui est arrivée sans y être invitée, n’est pas arrivée à gâcher la célébration.

Entre musique et témoignages, Mika a fait chanter une multitude d’artistes. James Pierre et Elizabeth Guérin, maîtres de cérémonie, ont assuré l’ambiance sereine, joyeuse et amicale qui régnait dans la salle. L’hymne national américain et la Dessalinienne ont été joués par le saxophoniste Keanu Yarima. Puis Nathalie Fanfan, jeune artiste de la famille Fanfan, a donné le ton avec son interprétation de « Take me to the King » de Tamela Mann. Harold Saint-Louis, aka Ti Harold, a suivi en chantant « You raise me up » de Josh Groban.

La chorale était composée de Gaetan Jesn César, Jerry Jean Julien, Saida Prospère et Wadeline St Juste, Max Jeune-Gens, Midley Joseph Keren Louis. Et un band, créé pour l’occasion, regroupait Edouard Esdras, à la basse, Michel Anthony Felucien au 1er keyboard, Andrew Barrow à la guitare, Harold St Louis au 2ème keyboard et Johnbern Thomas, coordinateur de la bande, à la batterie. La bande a accompagné tous les artistes qui ont gravi la scène.

Mikaben pou jan nou renmen w…

Olivier Duret, ami de longue date de Mika, a interprété « Si m te gen zèl. » Chanson phare de la carrière de Mikaben qu’il a lui même composée. Elle fait partie des titres de l’album « Mika » sorti en 2004. J-Perry a offert une belle prestation de « Un jour à la fois, » repris en chœur par le public.

Puis une dizaine d’artistes sont montés sur la scène vers 17 heures. T-Joe Zenny, Darline Desca, Roberto Martino, Roody Roodboy, Olivier Duret, BélO, Misty Jean, MacD, Medjy, Richard Cavé, Lionel et Mélodie Benjamin, pour ne citer que ceux-là. Ils ont chanté « Ayiti se » pour rendre hommage à Mikaben. Dans une communion parfaite. « Mikaben cheri pou jan nou renmen w, pa gen anyen k ap jan m fè nou bliye w, » ont-ils chanté en chœur.


King Berdji Estiverne

Related posts

Le gouvernement fixe les prix du transport en commun

King Berdji Estiverne

Harington Rigaud, responsable de l’Académie nationale de police assassiné

King Berdji Estiverne

Et si Fantom s’était attaqué à la mauvaise personne ?

King Berdji Estiverne