Haitian Star Magazine
Image default
InternationalNational

Les têtes de trois chefs de gang mises à prix


Ce lundi 7 novembre 2022, le Département d’état américain a annoncé des récompenses allant jusqu’à 3 millions de dollars à tous ceux qui sont en mesure de fournir des informations menant à l’arrestation ou à la condamnation de trois chefs de gang haïtiens. Le Département de la Justice a publié l’information via un communiqué. Sur son compte Twitter, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a rapporté la nouvelle. « Aujourd’hui, le Département d’État a annoncé des récompenses allant jusqu’à 1 million de dollars pour les informations menant à l’arrestation et/ou à la condamnation de trois chefs de gangs haïtiens présumés responsables de l’enlèvement contre rançon de 16 citoyens américains en Haïti en octobre 2021, » a-t-il tweeté.

Dans son communiqué, le Département de la Justice a apporté des informations plus précises. Et annonce la levée des scellés des accusations pénales portées contre 7 chefs de 5 gangs, dont ceux impliqués dans les enlèvements à main armée, en automne de 2021, de 16 citoyens de nationalité américaine.

« Parmi les accusations descellées aujourd’hui figurent des actes d’accusation fédéraux accusant trois ressortissants haïtiens de complot en vue de commettre une prise d’otages et une prise d’otages pour leur rôle dans l’enlèvement armé de 16 citoyens américains en Haïti à l’automne 2021. Les victimes étaient des missionnaires chrétiens servant près de Port-au -Prince-Haïti, et la plupart d’entre eux ont été retenus captifs pendant 61 jours avant de s’échapper. Le groupe comprenait cinq enfants, dont un n’avait que huit mois au moment de l’enlèvement, » dit le communiqué.

« Ces trois accusés, qui sont inculpés dans des actes d’accusation distincts déposés dans le district de Columbia, comprennent Joseph Wilson, alias Lanmò Sanjou, 29 ans et Jermaine Stephenson, alias Gaspiyay, dans la fin de la vingtaine, tous deux dirigeants actuels du gang 400 Mawozo, et Vitel’homme Innocent, 36 ans, chef du gang Kraze Barye. Le gang 400 Mawozo, qui opère dans le quartier de la Croix-des-Bouquets à l’est de Port-au-Prince, a revendiqué l’enlèvement des missionnaires. Le gang Kraze Barye opère dans les régions de Torcelle et Tabarre en Haïti. Selon l’acte d’accusation, Innocent a collaboré avec 400 Mawozo dans la prise d’otages, » détaille le communiqué.

Tous ceux qui détiennent des informations pouvant conduire à l’arrestation de ces personnes peuvent entrer en contact avec ce numéro via WhatsApp : +1 305 495 0956.

Des charges ont également été retenues contre trois autres gangs en Haïti. Le chef du gang Grand-Ravine, Renel Destina, alias « Ti Lapli », 40 ans, est accusé de prise d’otages. Emanuel Solomon, alias « Manno », dans la trentaine, un chef du gang Village de Dieu, est accusé dans une plainte pénale de l’enlèvement en janvier 2021 d’un citoyen américain. Deux chefs du gang Kokorat san Ras, notamment John Peter Fleronvil et Jean Renald Dolcin, ont été accusés dans une plainte pour enlèvement en juillet 2022, sous la menace d’armes, de trois victimes américaines.

« Fleronvil et d’autres membres du gang Kokorat san Ras ont été arrêtés le 11 septembre 2022 par les forces de l’ordre haïtiennes alors qu’ils s’apprêtaient à traverser la frontière avec la République Dominicaine. Destina, Solomon et Dolcin sont aussi recherchés, » lit-on dans le communiqué.


King Berdji Estiverne

Related posts

L’ex député Gary Bodeau se défend

King Berdji Estiverne

Emmy Awards : les gagnants

Redaction

Et si Fantom s’était attaqué à la mauvaise personne ?

King Berdji Estiverne