Haitian Star Magazine
Image default
Actualités

Le pasteur Amel Lafleur interdit d’exercer ses fonctions pour outrage public à la pudeur

Le ministère des Cultes a imposé une interdiction d’exercer toute pratique ministérielle et/ou pastorale au pasteur Amel Lafleur. Cette mesure a été prise suite à la publication de vidéos sur les réseaux sociaux montrant le pasteur simulant des positions sexuelles avec sa propre fille devant une assemblée religieuse. Le ministère des Cultes a qualifié ces actions d’attentatoires à l’ordre et à la morale publique au sein de l’Église et a invoqué l’article 13 du décret du 18 octobre 1978 pour justifier cette sanction.

En conséquence, le pasteur Lafleur ne pourra pas exercer de pratique ministérielle ni pastorale pendant une durée de cinq ans, soit entre le 5 janvier 2023 et le 3 janvier 2028. L’Église de Dieu Indépendante de la porte Étroite de Delmas devra soumettre au ministère des Cultes le nom de son remplaçant au plus tard le 9 janvier afin de garantir la poursuite des activités de l’église pendant cette période d’interdiction.

À lire aussi: Affaire Armel Lafleur : interdiction de départ et retrait du droit d’officier en Haïti

Le comportement du pasteur Lafleur a été condamné par le décret du 18 octobre 1978 et est considéré comme une activité attentatoire à l’ordre et à la morale publique au sein de l’Église. Les autorités du ministère des Cultes ont pris des mesures pour assurer que ce genre de comportement ne se reproduise pas à l’avenir.

Related posts

Medjy Enposib, l’invité de Baky sur son dernier projet : exigences pour jouer ensemble justifiées?

Redaction

Migration aux États-Unis : tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles procédures

Redaction

Izolan et Tonymix face à des accusations sérieuses de financement de gang et de blanchiment d’argent

Redaction
%d bloggers like this: